AROMATHÉRAPIE : Mes cinq huiles essentielles préférées pour le jeûne et la randonnée

Voici les huiles essentielles (HE) que je vous conseille d’utiliser pour soutenir le jeûne et pour emmener en randonnée.

La Gaulthérie couchée :  La meilleure alliée du sportif et du randonneur

Cette HE est extrêmement efficace pour toutes les douleurs musculaires et articulaires.

On peut l’utiliser avant l’effort en préparation d’une grande randonnée en application sur les muscles qui vont être sollicités : cuisses et mollets.

Elle s’utilise également en récupération sportive après l’effort afin d’éviter crampes et courbatures.

Il faut la diluer dans une huile de base (amande douce ou même n’importe quelle huile BIO par exemple l’huile d’olive).

Dissolution : 10 gouttes d’HE pour 10 ml d’huile de base. Ne pas utiliser pur !

Précautions pour cette HE :

  • A proscrire chez les personnes allergiques à l’aspirine ou aux dérivés salicylés.
  • En raison de ses effets fluidifiants possibles, ne pas utiliser chez les personnes suivant un traitement anticoagulant.

 

La menthe poivrée : L’amie incontournable du jeûneur.

Cette HE est connue pour aider à lutter contre les nausées et les maux de tête qui sont les deux principales manifestations de la crise d’acidose pendant le jeûne. Elle apaise le diaphragme et décontracte l’estomac. Réfrigérante, elle s’utilise aussi pour soulager les démangeaisons.

Pour les maux de tête, mettre une goutte de cette HE sur l’index et frotter le front.

Attention : Ne pas en mettre dans les yeux et se laver les mains après l’application pour éviter tout contact avec les yeux.

En cas de nausée, le simple fait de renifler le flacon peut soulager. Sinon, ingérer une goutte d’HE sur un support (par exemple dans une petite cuillère de miel).

 

L’hélichryse : la potion magique contre les coups.

Je l’ai toujours dans ma trousse de secours en randonnée. En cas de chute, s’il n’y a pas de plaie, l’HE d’hélichryse est très efficace pour éviter l’apparition des bleus ou de bosses.

On peut l’utiliser pure ponctuellement, sinon la diluer dans une huile de base.

Précautions pour cette HE :

  • A éviter chez les personnes prenant des médicaments anticoagulants.
  • Éviter le contact avec les yeux.

 

La lavande vraie (ou lavande fine) : L’HE multi usages

 

 

Connue pour ses vertus réparatrices et apaisantes. Elle s’emploie aussi pour ses vertus relaxantes et calmantes puissantes sur le système nerveux. Une alliée contre le stress ou les insomnies !

 

 

  • S’utilise pure (une goutte suffit) sur une plaie ; Elle apaise, calme et aide à la cicatrisation.
  • On peut la diluer dans une huile de base en cas de brûlure ou de coup de soleil.
  • En olfaction, pour le bien-être psychologique en cas d’insomnie, stress, agitation, angoisse, émotivité.

 

L’Eucalyptus citronné : la seconde alliée du sportif et du randonneur

Contre les moustiques et les tendinites !

L’HE d’Eucalyptus citronnée aide à la récupération musculaire. On peut l’utiliser en synergie avec l’HE de gaulthérie couchée contre les crampes, les courbatures, les tendinites et les douleurs articulaires. C’est un anti-inflammatoire et antidouleur.

Dans ce cas diluer 5 gouttes d’HE de Gaulthérie couchée + 5 gouttes d’HE d’Eucalyptus citronnée dans 10ml d’huile de base et appliquer sur les muscles sollicités.

Cette HE est aussi connue pour son effet répulsif très efficace contre les moustiques. A utiliser diluée.

 

Pour toutes les HE :

  • Faites toujours un test d’application de votre préparation, dans le pli du coude, au moins 48h avant de l’utiliser
  • Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante.
  • Ne pas utiliser chez les enfants de moins de 6 ans

Vous souhaitez plus d'informations, vous avez des questions, vous souhaitez réserver un stage ?

Calendrier, tarifs et bulletin d'inscription