La cure de jeûne : origine, effets, préparation…

Les informations essentielles pour comprendre le jeûne

A l’origine

Dans le cours naturel d’une année, le rythme des saisons est accompagné de périodes de récoltes abondantes et de périodes de disette. La nature est bien faite et permet à l’organisme de stocker des réserves de graisse pour les utiliser en cas de besoin. On peut obsverver par exemple que dans le règne animal tous les animaux sauvages jeûnent annuellement à l’entrée de l’hiver.

Depuis quelques décennies, nous vivons dans une forme d’abondance permanente, mais notre corps conserve l’aptitude à « stocker » des calories en trop. C’est pour cela que les être humains sont de plus en plus souvent en surcharge pondérale ; Pour beaucoup de personnes, le corps est encrassé, et il est très utile de detoxiner l’organisme afin de remettre les compteurs à zéro.

Pourquoi jeûner ?

Jeûner, c’est mettre le corps au repos
Le jeûne enclenche un processus de changement dans notre comportement alimentaire ; outre le fait qu’il entraîne une détoxination profonde, il permet un retour à une alimentation plus naturelle.

Après cette expérience, le corps retrouve une certaine liberté: il sait qu’il n’est plus obligé de manger à heures fixes pour tenir.

Est-ce que ça fait maigrir ?
C’est un processus qui remet à l’état d’équilibre et qui entraîne un amaigrissement harmonieux. En effet, le poids se régule naturellement dans le temps.

Après le Jeûne, comment je mange ?
Une part importante des toxines du corps ayant été éliminée, l’attirance aux aliments nocifs (viennoiseries, plats en sauce, sucreries, café, …) s’estompe.
On retrouve instinctivement les besoins fondamentaux de notre organisme aux aliments naturels (légumes, fruits, graines…)

Décider de jeûner

Le jeûne est d’abord une affaire de volonté : il faut décider de le commencer. Celui qui jeûne doit être conscient que sa volonté et sa collaboration sont essentielles pour réussir et obtenir le maximum de bienfaits. Parallèlement c’est une affaire émotionnelle : il faut que nous surmontions nos réticences pour arriver au bonheur de les avoir vaincues.

Finalement, c’est une affaire physique : notre organisme réagit à notre demande.

Quels sont les effets ?

  • perte de poids
  • régénération des cellules
  • élimination des toxines et des produits toxiques (pollution de l’air et de l’eau, les traitements agricoles, les additifs alimentaires …)
  • Augmentation de la vitalité (entravée par les maladies, le stress, l’intoxication médicamenteuse, la nourriture trop transformée…)
  • désinfection et repos du tube digestif
  • sommeil plus réparateur
  • amélioration du travail cérébral

Randonner, pourquoi faire ?

La nature et le grand air sont d’un apport précieux pour le jeûneur.

Le fait de marcher dans l’air frais stimule tout le métabolisme, augmente l’approvisionnement en oxygène, soutient la combustion des graisses, l’élimination des toxines ainsi que l’élimination des acides carboniques par les poumons.

Pendant le jeûne, nous sommes nourris par l’utilisation de nos propres réserves. L’organisme est en mesure de nous fournir autant de calories que nous demandons, et ceci pendant plusieurs semaines. Seulement, ces réserves ne contiennent pas de sucre rapide. Pendant le jeûne, nous aurions des problèmes pour courir vite, pour lever des poids importants, pour réagir vite. Mais nous pouvons sans aucun problème fournir un effort modéré pendant très longtemps. L’activité la plus adaptée à cet état est la marche, même en montagne – en respectant les possibilités de chacun. La randonnée mobilise les forces vitales, canalise l’énergie… et permet un bon sommeil tout en se régénérant.

Préparation de votre cure jeûne et randonnée

Afin de rentrer aisément dans le jeûne, nous vous conseillons de vous y préparer en mettant en place ce que l’on appelle une « descente alimentaire » :

J-3 : Supprimer les protéines animales (viande, fromage, produits laitiers, œufs), l’alcool, le tabac. Conserver fruits et légumes, féculents, matière grasses végétales, graines, fruits secs, pain complet.

J-2 : Supprimer les féculents. Conserver fruits et légumes, matière grasses végétales, graines, fruits secs

J-1 : Faire une journée fruits & légumes.

Un programme détaillé vous sera proposé dès votre inscription en fonction du nombre de jours de jeûne.

Contre-indications

Le jeûne s’adresse à des personnes en bonne santé afin de prévenir les éventuels dysfonctionnements physiologiques, il est propice de mentionner les états où le jeûne n’est pas conseillé.

Le jeûne est donc strictement contre indiqué en cas de :

  • Affection coronarienne avancée
  • Amaigrissement extrême
  • Anorexie
  • Artériosclérose cérébrale avancée
  • Diabète type I
  • Décollement de la rétine
  • Dépendances
  • Grossesse ou allaitement
  • Hyperthyroïdie décompensée
  • Insuffisance hépatique
  • Insuffisance rénale
  • Maladies tumorales
  • Scléroses en plaques
  • Ulcère de l’estomac ou duodénum

Vous souhaitez plus d'informations, vous avez des questions, vous souhaitez réserver un stage ?

Calendrier, tarifs et bulletin d'inscription